HEUREUX QUI COMME BADIOU (1): le voyage philosophique d’Alain Badiou

HEUREUX QUI COMME BADIOU A FAIT UN BEAU VOYAGE

Alain Badiou vient de publier un nouveau livre: MÉTAPHYSIQUE DU BONHEUR RÉEL. Il nous raconte son voyage philosophique, qu’il fait commencer avec son premier livre majeur, la THÉORIE DU SUJET, publié il y a 33 ans (1982), mais qui présente le contenu de son séminaire allant du 7 janvier 1975 au 9 juin 1979. Son premier “grand” livre L’ÊTRE ET L’ÉVÉNEMENT (1988, 560 pages) a été suivi, 18 ans plus tard, par son tome deux LOGIQUES DES MONDES (2006, 630 pages). Le voyage est toujours en cours, et ce petit livre (90) pages à la fois raconte le trajet parcouru et indique le chemin qui le prolonge. En effet, Badiou envisage un troisième tome L’IMMANENCE DES VÉRITÉS qui complétera le système qu’il élabore à travers son voyage philosophique et “portera entre autres choses sur l’ensemble de ce qui se passe pour un individu déterminé quand il s’incorpore à une procédure de vérité, quand il est pris dans l’Idée” (57).

Mon problème avec Badiou,  c’est que malgré son insistance que la philosophie implique une rupture intellectuelle et existentielle avec le train du monde, néanmoins il donne le primat à “l’incorporation” dans une procédure vérité, et donc à l’abandon de la liberté acquise pendant le processus de rupture pour devenir membre discipliné d’un mouvement exigeant fidélité à un événement instaurateur de vérité.

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d’usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s