LOVECRAFT’S STYLE: a Deleuzian comment by Alan Moore

Gilles Deleuze talks about style as a form of creative stuttering, a means of speaking one’s mother tongue as if it were a foreign language, a way of being bilingual in a single language. Alan Moore writes:

The deployment of archaic vocabulary – Domdanie, nepenthe, eidolon and necrophagous, a sesquipedalian torrent – looks on second glance like an attempt to make the very medium that he expressed his stories through, the English language itself, into something creepy, unfamiliar and alienating.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour LOVECRAFT’S STYLE: a Deleuzian comment by Alan Moore

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s