AGAINST DELEUZE DITHYRAMBS: is your univocity immanently schizo?

I agree with Artxell Knaphni that the words « immanence » and « transcendence » belong to a conceptual metaphorics. Deleuze’s own use of « immanence » is in danger of being self-contradictory, as the intended anti-foundational meaning of the word can be negated by its use as part of some foundational litany.

The reiterated use of a « non-theological » vocabulary is often itself a theological gesture. Repeating it three times (or horror! more) does not make it so. A « Deleuzian » veneer can hide positivist fabric.

On the analogy of the famous « Latour litany » we could call such lexical tropes « Deleuze dithyrambs ».

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour AGAINST DELEUZE DITHYRAMBS: is your univocity immanently schizo?

  1. dmf dit :

    youtube’s auto translation/captions isn’t great but is something worth a look:

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s