LARUELLE’S PERFORMATIVE IDEALISM: a god of the gaps

In this post, now greatly expanded and re-written, I show the explanatory power of viewing Laruelle’s non-philosophy as a metaphysical research programme.

Laruelle’s blind spot with respect to other « non-standard thinkers » such as Deleuze and Guattari, Latour, Stiegler, Zizek, and Badiou, can be elucidated in terms of a fundamental defect at the heart of his system.

Laruelle’s « non-standard » thought is thus a half-way house between standard philosophy and ontological pluralism.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour LARUELLE’S PERFORMATIVE IDEALISM: a god of the gaps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s