Review of LOGIQUE DE LA SCIENCE FICTION: De Hegel à Philip K. Dick

PÉDAGOGIE DU PLURIVERS par Terence Blake

Compte rendu de LOGIQUE DE LA SCIENCE-FICTION: De Hegel à Philip K. Dick par Jean-Clet Martin.

Abstract (French):

Le nouveau livre de Jean-Clet Martin,  LOGIQUE DE LA SCIENCE-FICTION, est un traité de philosophie qui peut être lu avec plaisir par n’importe quel lecteur qui s’intéresse à la science-fiction.

Sa lecture n’exige pas de grandes connaissances en philosophie (ni en science fiction), mais seulement le sentiment d’émerveillement qui définit le genre de la SF et une sensibilité métaphysique au sens large.

Le livre tente de faire pour la science fiction ce que Gilles Deleuze a fait pour le cinéma en se servant de Bergson et de Pierce:

proposer une typologie spéculative des images et des signes de la science fiction, en se servant de la succession des concepts de la LOGIQUE de Hegel.

C’est un livre érudit, mais au lieu d’alourdir l’esprit du lecteur en suivant une doctrine partisane ou en affichant une grande bibliographie académique, qu’il faudrait avoir maîtrisée pour bien suivre la discussion, LOGIQUE DE LA SCIENCE-FICTION transmet l’envie de se plonger dans la lecture des récits de la science fiction et de s’adonner au libre jeu de la spéculation.

https://diacritik.com/2017/11/06/terence-blake-pedagogie-du-plurivers-jean-clet-martin-logique-de-la-science-fiction/

Abstract (English):

The new book by Jean-Clet Martin, LOGIC OF SCIENCE FICTION from Hegel to Philip K. Dick, is a philosophical treatise that can be read with pleasure by anyone with an interest in science fiction. It requires of its reader no great knowledge of philosophy nor even of science fiction, but only the sense of wonder that defines SF as a genre and a metaphysical sensibility in the broadest sense.

The book is an attempt to do the same thing for science fiction that Deleuze did for the cinema by way of Bergson and Pierce: propose a speculative typology of the images and signs of science fiction, making use of the succession of concepts contained in Hegel’s LOGIC.

It is an erudite book, but instead of weighing down the reader with a partisan doctrine or a huge academic bibliography that one is supposed to have mastered to be able to follow the discussion, LOGIC OF SCIENCE FICTION embodies and transmits the desire to immerse oneself in the stories and to give oneself up to the free play of metaphysical speculation.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Review of LOGIQUE DE LA SCIENCE FICTION: De Hegel à Philip K. Dick

  1. Johnny Golding dit :

    thanks – will take a look at this

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s