Archives mensuelles : avril 2018

CINQUANTE NUANCES DE BÊTE (2): idiots, crétins, et (im)béciles

Le philosophe slovène Slavoj Zizek ouvre son grand livre Moins que rien: Hegel et l’ombre du matérialisme dialectique avec une réflexion sur la stupidité. Il en esquisse la typologie (idiot-imbécile-crétin) en fonction du rapport avec l’ordre symbolique, c’est-à-dire avec l’ensemble … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

CINQUANTE NUANCES DE BÊTE (1): l’intelligence et son ombre

L’intelligence est une notion ambiguë, qu’on entend tantôt comme une capacité ou une faculté (intellegentia in potentia) tantôt comme une fonction ou l’exercice d’une faculté (intellegentia in actu). Bien parler de l’intelligence implique la prise en compte du rapport puissance-acte. … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire